Falsification de beurre 
Région : Bourgogne - Franche-Comté
Département : Haute-Saône

Le 15 avril 1865, à Fougerolles, le brigadier de gendarmerie écrit au procureur impérial au sujet d'une suspicion de falsification de beurre qui met en cause un nommé DUCHENE. On ne peut déterminer la source de cette information mais on peut raisonnablement penser qu'il s'agit d'une dénonciation.

Voici ce qu'écrit le brigadier :
...déclare ce qui suit (DUCHENE):
"depuis quatre ans et tous les mardis je vends du beurre à un monsieur GRAND Claude Jean-François comme moi marchand de beurre domicilié à St Maurice (Vosges). Ce beurre que je lui vends n'est nullement falsifié, je le prends sois dans les maisons de Fougerolles, soit dans les environ, il m'arrive souvent d'en acheter des pains de différents poids et plusieurs battus lesquels n'ont pas toujours la même couleur, car selon nos pâturages certaines vaches produisent du beurre blanc, et d'autres du beurre jaune, pour en faciliter les transports nous les mettons en boule de cette manière du beurre de différentes couleurs et de qualités se trouvent réunis dans la même boule. Je n'y fais jamais entrer des substances étrangères et je le vends tel que je les achète".

Le brigadier informe Mr le procureur impérial qu'il s'est rendu compte par lui-même que tous les marchands de beurre de ce pays arrangent leurs boules de la même façon et que le beurre leur est bien vendu par les propriétaires tel qu'il a été fabriqué. Nous ne pensons pas que DUCHENE qui est un bon propriétaire ait falsifié son beurre car il jouit de l'estime publique et est considéré à juste titre comme un honnête homme..

Fougerolles le 15 avril 1865
Le brigadier de gendarmerie.

Le procureur impérial transmet à son collègue de Colmar au parquet à Lure le 16 avril 1865.





Commentaires
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cette entrée.