Retour au pays 
Le samedi 24 février je contacte par mail la laiterie québécoise Chagnon située dans la ville de Waterloo à l'est de Montréal et ma demande retient toute l'attention du destinataire car le 5 mars j'ai la surprise et surtout la joie de découvrir une grande enveloppe dans ma boîte postée le 29 février. J'y trouve deux papiers différents avec pour chacun deux doubles.
Ce même jour je mets les deux papiers en ligne sur le site et les deux doubles sont visibles à l'échange.
Concomitamment je fouille sur Internet et je découvre un site québécois qui référence toutes les laiteries avec une multitude d'informations historiques et d'articles mis en ligne pour le plus grand bonheur de mes yeux. J'adresse un mail au webmestre pour me présenter, qui me répond immédiatement si on tient compte du décalage horaire. Très intéressé, il me propose un échange pour l'envoi des quatre papiers Chagnon mis en ligne sur la page de mes doubles.
L'affaire est promptement conclue et le courrier posté.
Par mail hier soir 9 mars, Jean-Guy Comtois m'informe que les papiers sont arrivés et qu'ils sont désormais en ligne sur le site, sur la page de la laiterie Chagnon à Waterloo.
Voilà le trajet pour le moins singulier de 4 papiers canadiens qui ont traversé l'Atlantique une première fois, ont dormi bien au chaud quelques jours à quelques encablures de la Tour Eiffel, pour refaire presque immédiatement le voyage en sens inverse, vent de face, dans une enveloppe bien cachetée avec le minimum vital pour respirer dans la froide soute d'un avion transatlantique, et tout ça en moins de 9 jours....



[ lire entrée ] ( sb_view_counter_plural_pre906 lectures )   |  permalien  |  $star_image$star_image$star_image$star_image$star_image ( 3 / 722 )

<<Premier <Précédent | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | Suivant> Dernier>>