1914 - 1918 Un miracle à Vasperviller où la multiplication des mottes de beurre 


Résumé d'un article paru dans la revue populaire Lorraine.

LE MIRACLE DE LA MULTIPLICATION DES BEURRES A VASPERVILLER AU COURS DE LA GUERRE 1914-1918


Vers la fin des hostilités les principales denrées alimentaires commençaient à se faire rares dans l'Empire du Kaiser Wilhelm II pour nourrir les populations civiles des villes. Les réquisitions, en contre-partie, se faisaient de plus en plus implacables dans les campagnes.
Le département de la Moselle à cette époque d'occupation commencée après la défaite de 1870, est partie constituante du reichland Elsaas-Lothringen.
Les soldats allemands furetaient partout, cherchaient des denrées qui n'étaient pas incluses dans les réquisitions. Ils cherchaient dans les caves, les greniers, les étables et écuries, les coins et recoins.
Les réquisitions de beurre et d’œufs mettaient les ménagères hors d'elles. C'est alors un concert de lamentations et de jérémiades. C'était ,devenu extrêmement compliqué d'en mettre sous le coude.
C'est là qu'entre en scène la Justine du Poutôt. Elle ne se plaignait jamais des quantités de beurre à fournir. Du beurre, elle en avait toujours pour ses parents de la ville et même assez pour vendre au marché noir. C'était comme au temps du Seigneur qui multipliait les pains.
La chose a duré ainsi un bon bout de temps jusqu'au jour où un policier de la "geheimpoliza" de Sarrebourg a débarqué pour assister à la livraison du beurre. Puis d'un coup sec avec son poignard, le policier avait tranché les mottes par le milieu et découvert des quartiers de pommes fourrés au centre du beurre.
Si elle ne fut jamais décorée de la Légion d'Honneur pour acte de patriotisme, l'article en conclusion ne dit pas ce qu'il advint de la femme désormais aux mains des autorités prussiennes.


[ lire entrée ] ( sb_view_counter_plural_pre453 lectures )   |  permalien  |  $star_image$star_image$star_image$star_image$star_image ( 3 / 355 )
Fête de la gastronomie - Toolsoffood et Hélène Tamalet 
Le 24 septembre 2016 je vais participer à la journée de la gastronomie à Paris dans le 18ème arrondissement.
Cette année, c'est le beurre qui est l'aliment vedette.
C'est grâce au blog que j'ai été contacté par une des deux co-organisatrices qui m'a proposé d'exposer des pièces de ma collection dans une salle spécialement dédiée.
En pleine préparation intellectuelle, j'attends le premier rendez-vous pour avoir ma feuille de route et préparer la partie technique et visuelle.
Suis-je impatient ? C'est comme demander à un aveugle s'il veut retrouver la vue !









[ lire entrée ] ( sb_view_counter_plural_pre444 lectures )   |  permalien  |  $star_image$star_image$star_image$star_image$star_image ( 3 / 300 )
LE NOUVION EN THIERACHE - beurrerie coopérative de la Thiérache 
Région : Picardie (aujourd'hui Hauts de France)
Département : Aisne

Enveloppe à en-tête commerciale oblitérée du 3 novembre 1955 de la beurrerie coopérative de la Thiérache.
Sur une information trouvée sur internet et qui reste à confirmer, les bâtiments dateraient de 1903 et la beurrerie aurait fonctionné jusqu'en 1968.
Dans l'annuaire du lait de 1975, la beurrerie coopérative n'apparait plus mais à la même adresse à Nouvion en Thiérache on identifie une laiterie coopérative qui ne fabrique plus que diverses sortes de fromages.




[ lire entrée ] ( sb_view_counter_plural_pre506 lectures )   |  permalien  |  $star_image$star_image$star_image$star_image$star_image ( 3 / 323 )
CHÂTEAU-DU-LOIR - Fabrique de beurre  
Région : Pays de Loire
Département : Sarthe

Carte postale originale postée en 1905 d'une fabrique de beurre entièrement construite dans le roc, près de Château du Loir, nommée la laiterie de la Vallée du Loir.

4251 habitants en 1906.



[ lire entrée ] ( sb_view_counter_plural_pre525 lectures )   |  permalien  |  $star_image$star_image$star_image$star_image$star_image ( 3 / 335 )
1914 - 1918 le ravitaillement en question 
Région : Champagne-Ardenne (aujourd'hui Grand Est)
Département : Aube

La carte exceptionnelle mise en ligne ci-dessous nous situe à Troyes, chef lieu de l'Aube, en août 1914, au commencement de la Première guerre mondiale.
La guerre engendre souvent plusieurs maux. Outre les destructions liées au combat, il y a aussi les problèmes de pénuries alimentaires et les peurs engendrées par les manques.
Cette carte montre une scène se situant aux halles de Troyes le 14 août 1914, un jour de marché, où la seule marchande de beurre et de fromages présente est prise d'assaut et ne peut descendre de sa voiture.



La Champagne-Ardenne s’est retrouvée bien malgré elle en première ligne d’une guerre qui faisait rage.
Située au cœur des axes stratégiques entre l’Est et l‘Ouest, la Champagne-Ardenne s’est retrouvée pendant la 1ère Guerre Mondiale, au cœur d’un conflit qui a laissé derrière lui de nombreux ravages

[ lire entrée ] ( sb_view_counter_plural_pre560 lectures )   |  permalien  |  $star_image$star_image$star_image$star_image$star_image ( 3.1 / 393 )

<<Premier <Précédent | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | Suivant> Dernier>>